Sri Namamrta 1

Traduction extrait du Sri Namamrta (p220)

La conscience spirituelle endormie peut être soulagée par le son transcendantal du maha mantra.

L’existence spirituelle est éternelle alors que le corps ne l’est pas. Il est dit que l’atmosphère spirituelle est avyakta, non manifesté, alors comment peut elle être manifestée pour nous?

Rendre le non manifesté, manifesté, est justement le processus de la conscience de Krishna. Selon le Padma Purana:

atah sri-krsna-namadi

na bhaved grahyam indriyaih

sevonmukhe hi jihvadau

svayam eva sphuraty adah

Nul ne peut comprendre la nature transcendantale de la forme, des qualités et des divertissements de Sri Krishna à travers ses sens matériels contaminés. Seulement quand on devient spirituellement saturé par le service transcendantal au Seigneur, alors le Nom transcendantal, la forme, les qualités et les divertissements du Seigneur nous révélés. (Bhakti-Rasamrta-Sindhu 1.2.234)

« Nul ne peut comprendre Krisna tel qu’Il est, par les sens matériels limités. Mais Il se révèle Lui-même aux dévots, étant satisfait avec eux de leur service d’amour transcendantal à Lui. « 

Dans ce verset, le mot indriaih signifie « les sens ». Nous avons cinq sens pour accéder à la connaissance. (Les yeux, les oreilles, le nez, la langue et la peau). Et cinq sens pour agir (la voix, les mains, les jambes, les génitaux et l’anus). Ces dix sens sont sous le contrôle du mental. Il est déclaré dans ce verset qu’avec ces sens matériels limités, on ne peut pas comprends les noms, la forme de Krsna et ainsi de suite. Pourquoi cela? Krsna est complètement spirituel, et aussi absolu. Par conséquent, Son Nom, Sa forme, Ses qualités, Ses attributs sont tout aussi spirituels. A cause du conditionnement matériel ou des limitation matériels, on ne peux pas actuellement comprendre ce qui est spirituel. Mais cette ignorance peut être enlevée en chantant Hare Krsna. Si un homme est endormi, il sera réveillé grâce à une vibration sonore. Vous pouvez l’appeler et lui dire, « Allez viens, c’est le moment de te lever. » Bien que la personne soit inconsciente, l’écoute est tellement importante que même un homme endormi peut être éveillé par une vibration sonore. De même manière, dominé par le conditionnement matériel, notre conscience spirituelle est actuellement endormie, mais elle peut être ravivée par cette vibration transcendantale de Hare Krsna, Hare Krsna, Krsna Krsna, Hare Hare, Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama Hare Hare.

Extrait de l’ouvrage de Sa Divine Grâce A.C Bhaktivedanta Swami Prabhupada: le chemin de la perfection.

Sri Namamrta Introduction

Sri Namamrta Introduction

Ce qui va suivre est une traduction partielle du livre « Sri Namamrta: le Nectar des Saints Noms ». Cet ouvrage est une compilation des ouvrages de Sa Divine Grâce A.C Bhaktivedanta Swami Prabhupada réalisée par un de ses disciples Subhananda das. Voici ce qu’il écrit dans sa préface:

Le 7 Juin 1977, à peu près quatre mois avant la disparition physique de Srila Prabhupada, je lui ai écrit une longue lettre. Bien que je sois déjà son disciple depuis nombreuses années, je lui ai écrit seulement une fois auparavant, parce que je me sentais très timide de prendre son temps inutilement. A ce point cependant, j’ai senti un besoin urgent de lui écrire. parce que je voulais lui proposer une idée qui m’est apparue en contemplant la possibilité qu’il pouvait nous quitter sous peu. Comme la santé de Srila Prabhupada était très fragile à ce moment là, j’ai senti, comme nombre de mes frères et soeurs en Dieu, la nécessité d’approfondir ma compréhension de ma relation avec mon maître spirituel en référence à son absence anticipée. La question qui me taraudait était: « Sous quelle forme, ma relation avec Srila Prabhupada continuera après son départ physique. Prenant refuge des shastras, j’ai trouvé ces  instructions dans le commentaire de Srila Prabhupada du 4eme chant du Bhagavatam, 28e chapitre, verset 47:

« Le disciple et le maitre spirituel ne sont jamais séparés, parce que le maitre spirituel reste toujours en compagnie du disciple tant que le disciple suit strictement les instructions du maître spirituel. C’est appelé l’association vani, par les mots. La présence physique est appelée vapuh. Aussi longtemps que le maître spirituel est présent physiquement, le disciple doit servir le corps physique du maître spirituel, et quand le maître spirituel n’est plus physiquement présent, le disciple doit servir les instructions du maître spirituel. »

Je pouvais comprendre par conséquent que si je suivais toujours ses instructions, je serai toujours capable de sentir sa présence transcendantale vivante à l’intérieur de mon cœur. Cette compréhension a été confirmé quand j’ai parcouru la dédicace de Srila Prabhupada à son maître spirituel dans le premier volume du bhagavatam où il écrit: « A Srila Prabhupada Bhaktisiddhanta Sarasvati Goswami Maharaja, mon maître spirituel…Il vit pour toujours par ses instructions divines et ses disciples vivent avec lui.

Maintenant où sont ses instructions? Ses instructions sont contenues dans ses livres. Comme Srila Prabhupada l’a confirmé à son retour de Londres pour Vrindavan, peu de temps avant son départ physique: « Il n’y a rien de nouveau à rajouter. Tout ce que j’avais à dire, je l’ai déjà dit dans mes livres. Maintenant vous devez essayez de le comprendre et continuer par vous même ». Il a aussi ajouté, environ à la même période: « Si je pars, il n’y a pas de raison de se lamenter, je serai toujours avec vous à travers mes livres et mes instructions. Je resterai toujours avec vous de cette manière. »

Il est clair par ces instructions que Srila Prabhupada continue de vivre en manifestation pleinement transcendantale dans ses instructions divines, et qu’on peut le contacter et recevoir sa miséricorde en le comprenant et exécutant ses instructions. Quiconque ne ferait ne serait-ce qu’un humble effort pour chercher un point particulier philosophique dans les livres de Srila Prabhupada, pourrait découvrir une abondance de connaissance transcendantale perspicace. La pensée me vint cependant qu’en dehors de ceux qui assistent aux classes de Srimad Bhagavatam et Bhagavad Gita dans les temples, peu d’entre nous, pour quelques raisons que ce soit, entreprennent une étude approfondie et systématique des livres de Srila Prabhupada, même si nous avons l’occasion de le faire. J’ai commencé par conséquent à réfléchir comment les disciples de Srila Prabhupada et les futurs disciples pourraient recevoir un système pour extraire des instructions sur des sujets spécifiques issus de ses livres d’une manière facile et pratique. Avec cette idée en tête j’ai écrit à Srila Prabhupada une lettre dans laquelle je proposais une sorte de compilation systématique et approfondie de toutes ces instructions issues de ses livres. J’ai offert d’accepter cette tâche difficile, même si je ne me sentais personnellement pas qualifié pour le faire. Un mois plus tard, j’ai reçu une réponse de Tamal Krsna Goswami, qui agissait à ce moment là comme le secrétaire de Srila Prabhupada.

« Mon cher Subhananda Prabhu. S’il te plait, acceptes mon humble hommage. J’ai reçu l’instruction de Sa Divine Grâce Srila Prabhupada de répondre à ta lettre en date du 7 juin 1977. Sa Divine Grâce a été très satisfait d’entendre ta proposition d’amasser sujet par sujet une compilation encyclopédique et systématique de tous les enseignements et instructions trouvées dans ses livres. Srila Prabhupada a dit qu’il savait que tu étais un dévot érudit et que tu étais tout simplement capable de faire ce travail. Il a ajouté: c’est une proposition très bien accueillie. »

J’offre par conséquent maintenant ce livre « Le Sri Namamrta, Le Nectar des Saints Noms » à tous les disciples et petits disciples de Srila Prabhupada. Chacun de nous devrait absorber son mental dans ces instructions nectaréennes avec une attention accrue et appliquer consciencieusement leur conclusions dans sa pratique spirituelle. En étudiant les instructions de Srila Prabhupada sur ce sujet si important du chant des Saints Noms, nous deviendrons pleinement convaincu de l’importance de chanter sans offenses les Saints Noms de Krishna dans notre effort d’avancement spirituel.

En conclusion, je voudrai dire que c’est mon espoir humble et fervent qu’en étudiant attentivement, en s’absorbant, en appliquant ces instructions nectaréennes contenues dans ce volume, beaucoup beaucoup d’âmes sincères, sentiront une inspiration renouvelée à prendre les Saints Noms de Sri Krishna comme leur vie et leur âme.

Subhananda Das