St Valentin: le jour des amoureux?

Aujourd’hui nous sommes le 14 Février, le jour de la St Valentin, la fête des amoureux (pourquoi ce saint, et pas un autre? un début de réponse ici).

Qui dit fête des amoureux, dit fête de l’amour. Qui dit amour comprend plaisir… Oui, mais de quel amour et de quel plaisir parle-t’on? Au-delà de l’amour humain, souvent source de profondes désillusions, existe t’il une source d’amour fiable, satisfaisante et durable? Et peut-on circoncire l’amour, jusqu’à le rétrécir à tel point qu’on ne le contienne que dans un seul jour?

Voici, glanés ça et là au fil de ma lecture ce matin, quelques enseignements et réponses sur le sujet tirés du Caitanya Caritamrta, Adi Lila, chapitre 4, traduit du sanskrit avec teneur et portée par Sa Divine Grâce A.C Bhaktivedanta Swami Srila Prabhupada:

CC, 4-60: « Le service de dévotion est un échange réciproque entre deux personnes, et par conséquent il ne peut pas être logé simplement à l’intérieur de soi. »

« Quand la puissance de plaisir de Dieu la Personne Suprême est manifestée par Sa grâce dans la personne d’un dévot, cette manifestation est appelée Amour de Dieu. Par conséquent, le service de dévotion échangé entre le Seigneur et Son dévot est une manifestation de la puissance de plaisir transcendantale du Seigneur. »

Le Seigneur a trois puissances ou énergies transcendantales, aussi appelé visuddha-sattva.

CC, 4-62:

sandhini: puissance transcendantale de Dieu la Personne Suprême par laquelle Il maintient Son existence

samvit: puissance transcendantale par laquelle Il Se connait Lui-même et par laquelle les autres Le connaisse.

hladini: puissance transcendantale par laquelle Il possède une félicité transcendantale et par laquelle Ses dévots goûtent cette félicité.

Le Seigneur et Ses dévots perçoivent simultanément l’énergie hladini directement grâce au pouvoir de samvit. 

CC,4-67: « Quand le pouvoir de connaissance, samvit est éclairé par la puissance de félicité hladini, ils travaillent ensemble, alors peut-on atteindre la connaissance de Dieu la Personne Suprême. »

visuddha-sattva est la manifestation totale de ces trois énergies et « la principale constituante du royaume de Dieu. »

La vérité absolue est par conséquent la substance de réalité éternellement manifestées par ces trois énergies.

La vérité absolue comprend quatre principes:

1/ Dieu la Personne Suprême

2/ Sa puissance interne (les 3 énergies sat ou sandhini, cit ou samvit et ananda ou hladini)

3/ Son énergie marginale (les entités vivantes)

4/ Son énergie externe ( le cosmos matériel)

Les 3 puissances sandhini, samvit et hladini influencent et manifestent les trois modes de la nature matérielle ou gunas et qui sont: satva la vertu, l’équilibre, rajas la passion, l’activité et tamas l’ignorance, l’inactivité.

« ceci prouvent définitivement que les entités vivantes sont des serviteurs éternels du Seigneur, étant contrôlés soit par Sa puissance externe soit par Sa puissance interne.« 

CC,4-68: « l’essence de l’énergie hladini est l’amour de Dieu, l’essence de l’amour de Dieu est l’émotion (bhava), et le développement ultime de l’émotion est mahabhava. »

Teneur et portée: Le produit de l’énergie hladini est l’amour de Dieu, qui se divise en deux: le pur amour de Dieu, et le reflet perverti de cet amour de Dieu. Seulement quand l’énergie hladini émane de Sri Krishna et est répandue sur les entités vivantes pour L’attirer, seulement alors deviennent-elles de purs amoureuses de Dieu. Mais quand cette même énergie hladini est infectée par l’énergie matérielle externe et émane de l’entité vivante, elle n’attire pas Krishna; au contraire, l’entité vivante devient attirée par l’éclat de l’énergie matérielle. A ce moment là, au lieu de devenir fou d’amour de Dieu, l’entité vivante court follement derrière les plaisirs matériels des sens, et à cause de son association avec les modes de la nature matérielle, elle est captivée par ses interactions de sentiments angoissants et malheureux. « 

CC,4-69: « Sri Radha Thakurani est l’incarnation de mahabhava. Elle est le sanctuaire de toutes les bonnes qualités et le joyau parmi toutes les amoureuses du Seigneur Krishna. »

CC, 4-87: (résumé): Radha vient de aradhana qui signifie « adorer ». Sri Radhika signifie: celle qui excelle dans son adoration de Krishna, celle qui est la meilleure des servantes, celle qui par son adoration satisfait tous les désirs de Krishna.

CC, 4-89: Sri Radha est parama-devata: la déèsse suprême, la protectrice de tous, et la mère de tout l’univers.

CC,4-91: Sri Radha est sarva-laksmi: elle représente pleinement les six opulences (la beauté, le savoir, la richesse, la puissance, la renommée et le renoncement). Elle est l’énergie suprême de Krishna.

CC, 4-94: Sri Radha est sarva-kanti: elle satisfait tous les désirs du Seigneur Krishna.

CC, 4-96: « Sri Radha est la pleine puissance et Krishna est le propriétaire de cette pleine puissance. Les deux ne sont pas différents, comme les écritures révélées le prouvent. »

Voilà pourquoi les dévots de Krishna, c’est à dire les vaishnavas, au lieu de célébrer une fois par an Saint Valentin, (un moine martyr qui s’est fait décapité (!!!), célèbrent chaque jour les gloires de Srimati Radharani.

Comment?

En chantant les Saints Noms de Radha (hare=aradhana) et Krsna, chacun peut très simplement et facilement invoquer (invocare=faire descendre) ce pur amour de Dieu afin qu’il se manifeste dans notre cœur.

C’est la recette du bonheur…

Résultat de recherche d'images pour "srimati Radharani at the feet of krishna"

Maître spirituel: Comme le soleil

« The mercy of the spiritual master is always there, but we have to take it. Just like the sun, it is there for everyone, but we at least have to stand in a receptive place to get the benefit. »

(Srila Prabhupada Letter, December 8, 1975)

« La miséricorde du maître spirituel est toujours là, mais nous devons la prendre. Tout comme le soleil, il est là pour tout le monde, mais nous devons au minimum nous mettre dans un endroit approprié afin d’en recevoir les bénéfices. »
(Lettre de Srila Prabhupada, le 8 décembre 1975)

Pourquoi les vaches sont un bienfait pour l’humanité

cow

Savez vous que…

Les vaches reçoivent les rayons bénéfiques de toutes les constellations célestes. Ainsi elles contiennent toutes les influences de toutes les constellations. Là où il y a une vache, l’influence des constellations célestes est présente, avec la bénédiction de tous les dévas. La vache est le seul être divin qui a une veine connectée au soleil (Surya Ketu Nadi), qui passe dans sa colonne vertébrale. C’est pour cela que le lait de vache, le beurre et le ghee ont une couleur dorée. C’est à cause du Surya ketu Nadi, qui interagit avec les rayons du soleil et produisent des sels dorés dans son sang. Ces sels sont présents dans le lait de vache et ses autres fluides corporelles qui guérissent miraculeusement beaucoup de maladies.
Les écritures anciennes disent que le nerf « Suryaketu’ dans le dos de la vache absorbe toutes les radiations dangereuses et nettoient l’atmosphère. La simple présence des vaches est une grande contribution à l’environnement.

MAHA MANTRA

MAHA MANTRA

Le principe de chanter des Bhajans et des mantras fait partie du chemin du Bhakti Yoga. Quand on voit la beauté de notre être, nous voyons la beauté de l’Etre Suprême qui est Un et dont nous sommes tous des parties. Quand nous nous tournons vers cet Etre Suprême, l’amour est la réaction naturelle que ressent notre coeur.
Dieu ou guru est un océan sans fin d’amour vrai et de présence. D’abord nous percevons au loin le rugissement des vagues quand elles s’échouent sur le rivage, et nous sommes attirés par ce son. En nous approchant nous pouvons sentir l’air de l’océan et en avoir le goût sur les lèvres. Quand nous arrivons à la plage et que nous voyons l’océan pour la première fois, nous sommes transportés par son immensité et sa Beauté. Nous courrons et entrons dedans nous réjouissant de la liberté que donne cette extase. Finalement nous plongeons dans cet océan d’amour qui nous ramène d’une manière ou d’une autre sur la rive, en nous même, pour que l’on puisse partager cette expérience avec d’autres.
Ceux qui en sont revenus nous ont donné ces Noms Divins. Ces Noms sont le son des vagues de cet Océan d’Amour. Ils détiennent le pouvoir de nous aider à retrouver notre chemin jusqu’à cet océan. Nous n’avons rien à créer, aucune émotion, aucun sentiment à fabriquer. On ne peut pas « faire » que cela arrive, parce que c’est déjà là. La seule chose que nous ayons à faire est de nous souvenir. Chacun a son propre chemin pour aller vers cette plage, vers cet océan, mais nous nous retrouvons tous au même endroit, parce que cet endroit est unique et qu’il n’y en a qu’UN…
« Satsang » en sanskrit veut dire « s’asseoir ensemble » pour se souvenir, pour se tourner vers l’intérieur et trouver notre propre chemin vers l’Etre Suprême. En s’asseyant ensemble nous nous aidons les uns les autres à trouver nos propres chemins. Nous devons tous cheminer par nous même parce que nous sommes le chemin et tous ces chemins ont leur propre voie mais en fait on voyage tous ensemble et tant que le dernier d’entre nous ne sera pas arrivé nous continuerons de voyager. »

traduit du site http://www.krishnadas.com/

lotus feet of caitanya

Japa Mantra Yoga: Une méditation au quotidien

ChantingonJapaBeads-150x150

La pratique de la récitation de prières ou mantras sur un chapelet est une pratique universelle partagée par la plupart des grandes traditions spirituelles.

On en trouve l’origine dans la culture Millénaire de l’Inde ou la prononciation de Mantras est le fondement des pratiques spirituelles.

Mantras vient du sanskrit Mana=le mental et Atra=libérer.

Chanter ou réciter un Mantra aide donc le mental à se calmer, s’apaiser afin que l’être véritable que nous sommes, cette étincelle spirituelle sise au coeur de la matière, puisse se libérer et agir.

Lorsque l’Ame agit… la magie opère et c’est ce que les sages appellent

le Bonheur, l’extase, la vrai Joie.

Cette joie n’est pas réservée à quelques sages ou yogis lointains tapis dans leur caverne, cette joie est universelle, présente à chaque instant, disponible en quantité illimitée car elle représente une de nos composantes principales.

En effet les textes védiques nous enseignent que notre véritable  nature spirituelle et transcendantale est

SAT – CIT – ANANDA

éternelle, pleine de connaissance et de félicité

Tout  un programme pour l’âme conditionnée plongée au coeur du Kali-Yuga que de retrouver la connexion avec son Moi véritable!

Mais à chaque maladie, heureusement le Seigneur Suprême donne une médecine:  Afin de nous guérir de notre tendance à oublier, faire des erreurs, se tromper ou tromper autrui,  le Seigneur Suprême dans sa grande miséricorde nous a laissé un mode d’emploi très simple:

Le Chant de Ses Saints Noms.

Par la répétition attentive des vibrations transcendantales et absolues des Noms Divins, l’âme retrouve peu à peu le souvenir de sa véritable origine. Ces Noms ont le pouvoirs de laver le coeur de tous les résidus accumulés depuis des vies et des vies, aussi appelés « samskara » ou mémoires qui viennent faire écran au souvenir de notre condition originelle.

Tout comme on enlève la poussière qui se dépose sur un miroir car il empêche notre reflet de s’y refléter, de même le chant des Saint Noms enlève la poussière déposée sur notre coeur depuis des vies et des vies et fait resplendir notre nature spirituelle véritable.

Ce site  a pour vocation d’inspirer ceux qui ont pris à coeur la pratique du chant des Saints Noms.