Est ce le début ou la fin de Kartik aujourd’hui?

 

EST CE LE DEBUT OU LA FIN DE KARTIKA AUJOURD’HUI?

 

Aujourd’hui est le dernier jour du mois de Kartika. Les dévots ont eu chacun différentes expériences et réalisations durant ce mois de Kartika. Mais pour certains dévots fortunés cela sera le début d’une année entière de Kartika! Oui, cela est très rare en fait et seulement quelques âmes fortunés recevront la miséricorde et l’inspiration de continuer à l’observer pour une année entière ou toute une vie.

Dans un des versets du Stavamala, Srila Rupa Goswami décrit Srimati Radharani comme Kartiki-devi. Elle est la déité principale de ce mois. Dans le Bhakti Rasamrta Sindhu, il décrit Kartika Vrata comme Urja Vrata.  Urja signifie « puissance, force et pouvoir ».  Qui est la source de ce Urja, ce pouvoir et cette force spirituelle? Urjesvari, Srimati Radharani. Donc c’est le mois où nous recevons la force spirituelle, le pouvoir d’augmenter notre qualification pour servir

et le pouvoir de faire de rapide progrès dans la bhakti. Donc la plupart des dévots observe Kartika Vrata pour d’une manière ou d’une autre satisfaire Srimati Radharani.

Est ce que cette miséricorde s’arrête le dernier jour de Kartika?

Ecoutons ce que Srila Prabhupada a à dire là dessus:

« Vous me demandez ce qui est spécial dans le mois de Kartika? La réponse est que c’est une incitation spéciale pour les personnes qui ne sont pas consciente de Krishna à accomplir quelque service dévotionnel. Pour les personnes qui ne font rien dans la conscience de Krishna. C’est une invitation indirecte à prendre le service de dévotion au sérieux. Mais chaque moment est Kartika. Dans le même ordre d’idée, il y a un bon exemple: quelquefois un magasin fait certaines réclames pour attirer de nouveaux clients. Mais pour ceux qui sont déjà clients, il n’y a pas besoin d’offre spéciale. Ils achèteront à n’importe quel prix parce qu »ils connaissant la valeur importante des marchandises. De la  même manière, ceux qui sont des purs dévots, ne cherchent aucune concession et par amour spontané essaye de s’engager chaque jour, 24h/24, 365 jours par an, chaque année, sans s’arrêter. » (Lettre de Srila Prabhupada à Jayapataka Swami  du 30 Janvier 1969)

Pour les purs dévots, chaque jour de l’année est Kartika. Mais qu’en est il de nous? Ceux qui essaye de développer un amour spontané pour Radha Syam. Qu’en est il si nous n’avons pas pu garder notre vœu pour Kartika ou si nous nous sentons découragé parce que d’une manière ou d’une autre nous avons échoué à tenir notre vœu. Rien n’est perdu pour nous. Nous avons toujours une lueur d’espoir, un vrai rayon de lumière, la miséricorde de Srimati Radharani. Cela ne finira pas le dernier jour de Kartika, à condition que nous prenions une mesure de dernière minute. Aujourd’hui.

Nous savons que la miséricorde de Srimati Radharani est accessible le mois de Kartika. Aujourd’hui est le dernier jour, nous pouvons prendre un vœu d’améliorer un aspect de notre pratique où nous sommes spirituellement faible ou continuer ce que nous avons fait pendant ce mois de Kartika. Nous devrions sincèrement prier Srimati Radharani de nous aider dans ces aspects et de continuer notre vœu jusqu’au prochain Kartika. Pour que cela devienne finalement partie intégrante de notre service quotidien. Nous montrerons ainsi notre sincérité et notre sérieux à essayer de garder ce vœu pour Son plaisir, et non pas pour collecter quelques crédits de piété ou afficher quelques exploits. Cela Lui fera plaisir. Ce sera une manière correcte de cultiver et d’utiliser Kartika. On ne cherche pas à Kartika des solutions vite fait bien fait. Notre but est de cultiver la bhakti, l’amour spontané pour Radha Shyam.

Je répète ce que j’ai dit il y a plusieurs semaines en arrière, que le temple serait bondés tout le mois de Kartika et pratiquement désert le jour après Kartika. Cela ne devrait pas être la condition de notre coeur. Quelle que soit la miséricorde que nous ayons reçu durant ce mois cela devrait nous propulser en avant dans la bhakti. Non pas qu’une fois que Kartika est fini, nous revenons à notre vieille routine, ce n’est pas la meilleure attitude pour satisfaire Srimati Radharani.

Aussi à notre niveau, il est mieux de garder les austérités au loin, et de prendre des vœux qui sont directement reliés à la bhakti. comme les neufs procédés du service de dévotion cités dans le SB. 7.5.23:

sravanam kirtanam visnoh smaranam pada-sevanam arcanam vandanam dasyam sakhyam atma-nivedanam (SB 7.5;23)

sravanam signifie écouter; kirtanam= chanter, visnoh=écouter et chanter quoi? les gloires de visnoh. smaranam=se souvenir de Lui, pada-sevanam=servir Ses pieds pareils au Lotus: arcanam=L’adorer dans Sa forme de déité, vandanam=Lui offrir des prières, dasyam=considérer le Seigneur comme son ami, atma-nivedanam: S’abandonner totalement à Lui.

 

Voici quelques suggestions auquel je pense pour moi même

Faire des efforts pour chanter avec attention les Saints Noms pendant mon japa

Lire chaque jour un chapitre de la Bhagavad Gita (cela prend 10 à 12 minutes)

Lire chaque jour le Srimad-Bhagavatam (Vaisesika Prabhu récemment a partagé que si on lit 41 pages chaque jour on peut lire tout le Srimad Bhagavatam en un an! C’est Incroyable!)

Offrir une lampe de ghee à Tulasi Devi

Lire chaque jour la traduction du Chant de Tulasi après l’avoir chanté

Lire chaque jour la traduction d’un mantra quel qu’il soit (pranam mantra, la prière du prasadam etc)

Commencer à faire chaque jour le Guru Puja à la maison

La liste est sans fin et nous pouvons choisir ce que nous voulons là où nous pensons avoir besoin de progresser: dans notre écoute, la lecture des ECritures, l’amélioration de notre relation avec le Saint Nom, les dévots, le maître spirituel.

Prions au pieds pareils au lotus de Radha Shyamasundar, implorons Srimati Radharani et prenons le voeu de continuer ce que nous avons commencé à Kartika, ou commençons aujourd’hui un nouveau vœu pour satisfaire Ses pieds pareils au Lotus.

Aujourd’hui est le dernier jour de Kartika pour montrer à Srimati Radharani que l’on souhaite La satisfaire et que l’on est prêt à tout pour cela.

La miséricorde de Radharani ne finit pas le dernier jour de Kartika. Cela continue après! Faisons en sorte de continuer à  désirer cette miséricorde.

Toute gloire au mois de Kartika

Toutes gloire à Sri Guru et Gauranga

Toute gloires à Srila Prabhupada

Votre serviteur

Giriraj dasa