Qualités d’un Vaishnava

SP qualite d'un vaishnava

Nanda Kumar: Un matin, Prabhupada marchait sur la plage, quand une grosse vague est venue se fracasser sur le bord obligeant Prabhupada à sauter en dansant pour échapper à l’eau qui montait.

J’ai dit: « Srila Prabhupada, même l’océan veut toucher vos pieds pareils au lotus » Il a ri et était très humble.
Souvent je l’ai vu tourner la gloire qui lui était destiné pour la remettre à Krishna.
Un jour pour son anniversaire dans le temple de Los Angeles, il est revenu de sa marche du matin, a rendu ses hommages aux Deités et s’est assis sur le Vyasasana.

Ensuite, un par un, les dévots ont glorifié Prabhupada, comment il leur avait sauvé la vie, et comment il a sauvé le monde en apportant la Conscience de Krishna.

Prabhupada a écouté les yeux fermés. Quand la dernière personne a eut parlé et que Prabhupada était sur le point de prendre la parole, il y eut un long silence.

On aurait pu entendre une mouche voler. Il y avait des larmes dans les yeux de Prabhupada et il tremblait.

Il a eu d’autres symptômes extatiques, mais il ne leur permettait pas de se dévoiler pleinement.

Il a finalement pris la parole et a dit:

« Je vous remercie tous tellement pour vos glorifications et pour votre amour pour moi. Je suis le serviteur de mon bien aimé Guru Maharaja et tout ceci arrive par Sa Grâce.  »

J’essaye de faire ce qu’il m’a demandé de faire, et c’est sa grâce qu’il autorise que cela se produise. »

Prabhupada a cessé de parler, et plus de larmes sont venus. Il a dit:

« En fait, vous êtes tous mes gurus. Mon Guru Maharaja m’a donné ce service et je suis venu ici avec très peu. »

« C’est grâce à vous que cela évolue. Donc je vous rends mes hommages comme mes gurus. »

En Inde, nous étions submergés d’un prasadam opulent, ce qui produisait de la dysenterie pour la plupart d’entre nous.
Par exemple, notre hôte à Surat, Mr Bhagubhai Jariwala, un homme cultivé et ancien banquier, avait à coeur de nous servir une deuxième et une troisième fois.

Nous sommes restés dans sa maison plusieurs semaines et beaucoup d’entre nous étions malades.

Nous n’étions pas entraînés dans le système védique depuis la naissance, alors nous n’étions pas au standart.

Nous ne gardions pas notre petit ashram très propre. De plein de manières, il aurait pu trouver des fautes avec nous.
Parfois, un dévot demandait assez crûment: « Hé, apportez moi plus de prasadam »
Le dernier jour de notre séjour, cet homme charmant donna à chaque dévot une enveloppe avec cinquante et une roupies, ce qui était beaucoup pour nous en ce temps là.

Personne n’avait fait cela avant. Ensuite il parla. Il avait environ soixante dix ans, un homme petit avec un corps fin,magnifique, des yeux clairs magnifique et une attitude adorable.

Il a dit: « Je suis honoré de vous avoir reçu dans ma maison et d’avoir pu vous servir. »

Il commença à sangloter et il a dit: « j’espère vraiment que vous me pardonnerez pour toutes les offenses que j’ai commise envers vous. »

Prabhupada nous a regardé, ses yeux grands ouvert et il a dit:: « Voilà un exemple de Vaishnava. Voilà les qualités d’un Vaishnava. »

—Nanda Kumar
.
.
Extrait des « Mémoires-Anecdotes d’un saint des temps modernes »
by Siddhanta das
www.prabhupadamemories.com